Io Sto Bene

Un film de Donato Rotunno, 2019
-

Genre: Comédie dramatique

Langues: Italien, Luxembourgeois, Français, Anglais

Sous-titres: Anglais, Français

Format: xxx

Son: xxx

Durée: 95 min

Pays: Luxembourg, Belgique, Allemagne, Italie

Année: 2019

SYNOPSIS

-

En plein deuil de sa femme, Antonio est hanté par les images de sa terre d’origine, l’Italie. Leo, à la recherche d’un futur hors de son pays, croise son chemin. Un jeu de miroirs entre le vieil homme et la jeune femme nous permet de voyager dans le temps et d’imaginer un futur plus serein pour tous les deux.

CREDITS

-

Réalisation: Donato Rotunno

Scénario: Donato Rotunno

Image: xxx

Son: Paul Maernoudt

Décors: Igor Gabriel

Costumes: Magdalena Labuz

Maquillage: Sandra Campisi

Montage: Matyas Veress

Musique: xxx

 

Interprètes: Renato Carpentieri, Matilda De Angelis, Marie Jung

 

Produit par Tarantula Luxembourg, Tarantula Belgique, Maxma Film (Allemagne) et Vivo Film (Italie).

Avec le soutien du Film Fund Luxembourg et de Wallimage.

RÉALISATEUR

-

En 1992, Donato Rotunno est diplômé de l’IAD en études cinématographiques. En 1995, il co-fonde la société de production Tarantula Luxembourg avec laquelle il a produit plus de 24 longs-métrages. Diplômé du programme EAVE en 1999 et de « Producer on the move » au Festival de Cannes en 2001 ; il a été membre notamment du comité de lecture de la région Alsace (France) et a participé à de nombreux workshop dans les Festivals. En parallèle, sa carrière de réalisateur commence avec son film de fin d’études Nebbiolo Rosso qui gagne le Prix de la Communauté Française au Festival de Namur, et se poursuit dans le domaine des documentaires sur des thèmes spécifiques au Luxembourg tels que l’immigration : Terra Mia Terra Nostra; la mixité culturelle; ou encore le rapport entre l’art contemporain et le cinéma avec Landscape with a corpse (inspiré des œuvres du photographe japonais Kaoru Izima); ou plus récemment, le docu-fiction intitulé Dreams have a language qu’il a co-réalisé avec Sylvie Blocher. Son premier long-métrage, In a dark place a remporté le prix de la meilleure contribution artistique au Lëtzebuerger Filmpräis en 2007. Le second, Baby(a)lone, a été sélectionné dans de nombreux festivals à l’étranger et a représenté le Luxembourg à la 88ème édition des Oscars dans la catégorie « Meilleur film étranger ». Aujourd’hui, il écrit son prochain long-métrage dans la continuité des thèmes abordés par Terra Mia Terra Nostra.